femme à la recherche de goujon

Comment as-tu été amenée à imaginer un tel projet?
La création rempl a ç ant l'angoisse, j'ai réalisé des centaines de dessins.Camille Goujon- Artiste, sélection d 'extraits de catalogues et Article s cruci-Fiction, texte de Michel Micheau, exposition installation Eglise Saint-Merry, Paris, Fevrier 2013 : Sur un écran semi-opaque épousant parfaitement la forme ogivale dun vitrail translucide, sont projetées, en un temps très court, deux scènes.( isbn ) Daniel Hourdé, Atlantes Caryatides : trônes d'Afrique Noire, Galerie Ratton-Hourdé, Paris, 2004,.Paradoxalement, traité par une artiste, la maternité reste un sujet tabou ou dévalorisé.La cosmogonie (du grec cosmo- «monde» et gon- «engendrer est le sujet transversal de ma démarche artistique.Les cariatides sont également présentes dans l' artisanat et l' ameublement, notamment dans l' art africain (trônes, tabourets, plateaux).Perses lors de l'invasion, les lentilles de contact qui rendent vos yeux gros ses habitants furent exterminés par les autres Grecs et leurs femmes réduites en esclavage, et condamnées à porter les plus lourds fardeaux.Sinziana Ravini Extrait catalogue Aquavitalis, Position de l'art contemporain, Texte Paul Ardenne, Claire Tangy, Artothèque de Caen, 2013 Catalogue de l'exposition Aquavitalis, Edition La Muette au bords de l'eau.Cours collectifs.0, réducation du périnée.0, hypnose.0, monitoring.0.A lépoque ce territoire était composé de champs et de terrains vagues propice au jeu et à limagination.
Victor Hugo, Les Quatre Vents de lesprit, 1908,. .
Quand jallais au bord de la mer, je passais mes soirées au coin du feu à décrotter mes bottes jaunes des taches de goudrons.
Je ne sais pas ce quest la «Bad Painting et je suis assez inculte en Bande Dessinée.Or les propos de lartiste réveillent ici la sensibilité contemporaine endormie par tant de siècles de représentation.Cest ainsi que le projet initial de Camille Goujon devait être vu de la rue avoisinante, ce qui na pas pu «voir le jour» pour des questions techniques Mais une autre symbolique est introduite : la lumière (lappareil vidéo) vient de la splendide chaire du xviiie.En admirant son architecture, ses peintures, sculptures, la musique, la mise en scène, le vêtement du prêtre jai alors réalisé que le catholicisme avait inventé la Société du spectacle des siècles avant Guy Debord!Un blanc : la boucle reprend.Loin de m'éloigner de ma démarche artistique antérieur, cette naissance a révélé l'essence de tous les travaux précédents.Globulisation, 2010 ma fascination pour ce ventre planétaire, peuvent être lu tant sous l'angle de la symbolique Terre-Mère nourricière que sous l'angle géopolitique d'un monde meurtri.Ce n'était plus la trace de l'homme sur le paysage qui était en jeu, mais l'empreinte du paysage sur moi-même.


[L_RANDNUM-10-999]