femmes cherchent femmes à tandil

A eux trois, ces grands groupes proposent quatre références sur cinq disponibles en rayon des rencontre sexe tessin GMS (Grandes et moyennes surfaces).
Sans doute parce quil est proche de gens, mais aussi et peut-être surtout parce quil fait entendre sa différence.
Très critique à légard des présidences Kirchner, il noublie pas que la majorité des Argentins est attachée au rôle actif de lEtat dans léconomie et aux réformes sociales qui sont considérées le socle de la politique des douze dernières années, tout en étant lassée.
Macri est ingénieur, Scioli a une maîtrise en marketing.Quant aux tablettes qui semblaient en bonne voie avec 22,8 du marché en valeur en 2001, elles représentent seulement 16,7 en 2005, selon ACNielsen.La forte progression des lessives d'entrée de gamme ainsi que l'augmentation des formats de vente expliquent cette tendance.Pour le second tour, les «kirchnéristes» se mobilisent derrière leur candidat jusque-là mal aimé.Pour contrer l'essor des MDD à bas prix, les lessiviers doivent développer leurs marques à grand renfort d'innovations et de communication, quitte à réduire les assortiments, voire retirer certaines marques du marché.En Argentine, on ny échappe difficilement.Selon les sondages, il aurait convaincu une majorité des électeurs.En 2005, près de 500.000 tonnes de lessives ont été vendues en France.Frères jumeaux, passagèrement ennemis, Daniel Scioli, le candidat du Front pour la victoire (FPV) et Mauricio Macri, celui de lalliance Cambiemos (Changeons)?
Lun deux sera le nouveau président de lArgentine.
Les MDD ont suivi avec Linge noir.
Lautre est plutôt allergique au mouvement fondé il y a 70 ans par Juan Perón, qui a été élu président en 1946, en 1952 et en 1973, - parti qui prend la défense des travailleurs et des plus défavorisés et occupe ici la place dévolue.Aujourd'hui les marques de lessives se présentent sous différentes formes, toujours plus faciles et rapides à doser, avec les tablettes ou les capsules, et faciles à manipuler, comme avec les lessives en gel ou bien liquides.On peut parfaitement imaginer que lun ou lautre se réunisse publiquement avec des leaders de lopposition pour parvenir à un accord, chose impossible sous le gouvernement actuel.Mais la bataille fait rage autour de l'innovation et les MDD à bas prix progressent.Il faut évidemment être prudent et attendre le verdict des urnes, ce dimanche 22 novembre.Celles-ci concentrent près de 50 du marché en valeur et 57 en volume, au détriment des lessives en poudre ou même des tablettes dont l'aspect pratique avait jusqu'ici séduit les consommateurs.En effet, avec un taux de pénétration très élevé, le marché sature et laisse la part belle aux MDD (Marques de distributeurs) et leurs prix bas.Si, quand même : lun est péroniste, lautre pas.Cristina Kirchner, élue en 2007 et rélue en 2011, qui termine son mandat le 10 décembre.




[L_RANDNUM-10-999]