les femmes célibataires necochea

Je vois que je plais à certains, mais aucun ne tente une approche.
Chaque matin, jenfile ma panoplie (rires des tenues sympas mais strictes, qui disent : voyez la pro en moi, pas la femme.
Le regard de Monique, sa mère.
Jai dû me battre comme un homme pour être acceptée dans le milieu de la Bourse, et puisque jy suis arrivée, je veux continuer à avancer.3.Elles nenvient pas les autres, elles paruvendu 13 rencontres nont pas besoin de se comparer aux autres parce quelles ont tellement entendu des histoires de couples qui ne marchent pas.Aujourdhui, je ne vois pas dissue.Qui coulent sur le joues des femmes.Dailleurs, cest presque toujours moi qui ai quitté.Nath, 47 ans, miiaou, 24 ans, sabri, 33 ans.En fait, au fil du temps, ils ne massument pas : joccupe beaucoup lespace, je suis bavarde, jaime les discussions qui durent des heures.«Claire a longtemps été une mangeuse dhommes, ils étaient dingues delle.
Si cest simplement pour faire lamour, sachant quau bout dun certain temps.Leurs priorités est de chercher à réaliser leurs projets, et à saccomplir personnellement avant tout.Et avec les hommes libres que je croise, il y a toujours incompatibilité.Cest la violence des panthères, la force de la lumière (Choeur Gipsy Yo quiero, vivire solamente de amor.Cétait une évidence, cétait lui.On me respecte, mais je suis une collègue, pas une femme.Elles ont leur propre chemin et leurs ambitions.


[L_RANDNUM-10-999]