mille ad contacts murcie

Provinces où se trouvent les grandes villes (Madrid, Catalogne (En Común Valence (Compromís Galice (En Marea Aragon.
Degré de soutien à lindépendance catalane : souhaitez-vous que la à la recherche de femmes qui donnent des massages Catalogne soit un État indépendant?Toute possibilité daccord sur linvestiture, évoquée entre ces deux partis après les élections du 26 juin, était désormais nulle et non avenue.Les socialistes auront donc bien du mal à revenir aux affaires, mais le chemin pour y parvenir nest pas difficile à identifier, dun point de vue purement électoral.Le 1er octobre, enfin, une nouvelle réunion du Comité fédéral est organisée, au cours de laquelle les socialistes se déchirent en direct, sous les yeux effarés du pays tout entier, qui suit la crise en temps réel, grâce aux émissions spéciales de la télévision et aux.Lattitude du PP, qui consiste à nier lexistence dun problème en Catalogne, son insistance à attribuer les revendications souverainistes à un simple caprice politique, au lieu de tenter de contenir la base électorale des indépendantistes, nont fait quempirer les choses.La crise économique mesurée selon la disparité des salaires Graphique 9 : Salaires réels (variation des salaires corrigés du taux de déflation par lindice des prix à la consommation (IPC) de 2008 à 2015 Source : INE.Aujourdhui, le soutien à lindépendance redevient légèrement minoritaire, mais la demande dune solution politique qui, en outre, passe par un référendum accepté rallierait les suffrages de plus de 80 de la population catalane.Le psoe a besoin de récupérer entre un million et demi et deux millions de voix pour redevenir la première force électorale du pays.Cependant, le rejet très net de labstention par les militants et les électeurs socialistes, et aussi le risque de voir Podemos prendre la tête de lopposition après cette éventuelle abstention, laissant le psoe dans un désert, a conduit le Comité fédéral du psoe.Face à elle (et elle face à lui, pourrait-on dire, car toute la campagne et les deux années dhistoire du psoe qui viennent de sécouler ont été marquées par ce combat singulier Pedro Sánchez, le secrétaire général destitué, se présente en candidat quasi solitaire :.
Rien ne pouvait diviser davantage les socialistes que la perspective de former un gouvernement avec le soutien de Podemos et des formations nationalistes, surtout catalanes : cela impliquait nécessairement que lon compte sur «lennemi sur ceux qui ne voulaient que la mort du psoe ; et aussi.
Désormais, les dirigeants ont pris le pouvoir au sein de la Commission dadministration, et le psoe est devenu un parti quasi confédéral, où le pouvoir réside dans les territoires, et où lappareil central nexerce quun pouvoir délégué. .
Du «non cest non» à labstention : la «destitution» du secrétaire général et la crise doctobre.«Nous sommes la première force politique de la gauche» : cest par ces mots que Pedro Sánchez, secrétaire général du psoe, entendait clore, les résultats des élections générales du à peine connus, la bataille qui se livrait pour lhégémonie de la gauche espagnole.Traditionnellement, la séance douverture du Congrès est consacrée au rapport de la direction sortante.La crise économique mesurée selon laugmentation du taux de chômage Graphique 8 : Taux de chômage Source : Eurostat.Sources : Ministère de lIntérieur, CIS et nos propres données.Les primaires internes ont complètement changé la donne mais, en même temps, tout reste à construire.20 novembre 2011 - Élections générales.(Vetos, blocages, erreurs : pourquoi un gouvernement du changement na-t-il pas été possible?Le sorpasso na pas eu lieu, pas plus dailleurs que le redressement de la situation électorale des socialistes, lesquels, bien loin davoir réussi à asseoir leur hégémonie par ces résultats, sacheminaient vers la pire crise politique de leur histoire avec la démission de leur secrétaire.Podemos, cest, avant toute chose, la conséquence électorale des erreurs socialistes, de léloignement considérable du psoe daujourdhui par rapport à un électorat plus jeune et urbain (où Podemos viendra puiser ses dirigeants et aussi plus idéologisé (où Podemos viendra aussi puiser, cette fois, ses électeurs).




[L_RANDNUM-10-999]